Traitement de fissure

Nos services

Comment savoir quels travaux réaliser en cas de fissures sur une maison

 La réparation des fissures supposent avant tout de bien comprendre l’origine de la pathologie. Il s’agit d’identifier les facteurs ayant contribué à la fissuration de la maison. La plupart du temps, les fissures sont liées à l’inadéquation de la structure par rapport au sol. Par exemple, si les fondations ont été réalisées sans tenir compte des caractéristiques et des contraintes du sol, les travaux de réparation de fissures viseront à consolider la structure. Traiter l’origine de la fissuration est essentielle pour que les fissures ne réapparaissent pas après travaux.

 

En quoi consiste la réparation des fondations ?

Les fondations sont à la fois l’assise et le socle d’une maison. En France, les fondations sont généralement de type semelles isolées ou filantes. On parle de fondations superficielles par opposition aux fondations profondes. Une raison à cela : l’absence d’étude de sol avant construction est encore un phénomène courant. Les fondations sont réalisées, a minima et à l’aveugle, c’est à dire sans une prise en compte des données géotechniques. La réparation des fondations consiste ainsi en leur approfondissement, soit au moyen de techniques traditionnelles (plots béton avec longrine de rigidification par exemple), soit grâce à des micropieux. L’injection de résine expansive est également une technique innovante régulièrement déployée pour renforcer les fondations et compacter le sol d’assise.

L’agafage des fissures est­-il toujours nécéssaire ?

Une fois les fondations consolidées, il apparaît toujours nécessaire de redonner à la structure sa cohérence initiale, son monolithisme. Il faut, ainsi, préciser que les fissures traduisent des tensions sur un bâtiment fragilisé.

Le matage et agrafage des fissures sont des exemples de travaux de renforcement de l’ouvrage nécessaires. Ces opérations se réalisent après la phase de reprise en sous-oeuvre du bâtiment.

Les travaux de renforcement structurels sont-­ils garantis ?

Dès lors que des travaux concernent le gros oeuvre d’un bâtiment, la garantie décennale est obligatoire. Les travaux de reprise en sous-oeuvre comme les travaux de renforcement de la structure sont donc garantis en décénnale. La souscription d’une police d’assurance est importante pour le maître d’ouvrage qui dispose d’un recours en cas de réapparition de désordre sur la zone de l’ouvrage traitée. La garantie décennale ne concerne pas les travaux d’embellissement qui renvoient, par exemple, à un ravalement de façade.